Vous avez des questions ? Utilisez notre système de tchat ou prenez rendez-vous gratuitement.

Favorisez l’eustress pour maintenir votre productivité

Si le stress s’avère nécessaire pour être physiquement et mentalement actif au travail, il peut aussi nous conduire vers le burn-out si nous ne mettons aucune protection en place. La gestion du stress positif, également nommé eustress, pourrait vous aider à maintenir votre performance et votre productivité en entreprise, à condition de respecter 5 étapes indispensables pour ne pas favoriser le stress dit négatif pour la santé.

Faites la distinction entre les stress positif et négatif

Le stress est une réaction physiologique de l’organisme qui entre en jeu pour faire face à une situation menaçante dans notre vie. Lorsque nous sommes en état de tension, notre corps nous envoie des impulsions pour nous aider à gérer les difficultés. Cela se traduit par une poussée d’adrénaline qui décuple certaines de nos capacités.

Le stress positif, ou eustress, est produit lorsque nous sommes confrontés à un problème et que nous devons réagir rapidement : prise d’initiative, résolution de situations complexes, enjeux à risques… On peut le comparer à un levier qui active les zones endormies de notre cerveau. Il s’agit d’une réponse naturelle qui nous aide à être plus serein·e face à la pression, plus créatif·ve et à faire le plein d’énergie dans notre activité au quotidien. Nous développons alors de la confiance par rapport à l’enjeu.

Le stress négatif, ou distress, apparaît lorsque nous poussons trop loin cette réponse. Il s’exprime par différentes sensations : inquiétude, mal-être, tension, douleur, angoisse… Ce distress est source d’anxiété : il peut évoluer en stress aigu ou en stress chronique, état physique et psychique qui entraîne des troubles beaucoup plus graves pour notre santé.

Récupérer après une période de stress : la clé de la performance

Lors d’un scénario qui favorise l’apparition d’un stress (discussion avec son patron, 1er contact client, conflit avec un·e collègue dans l’entreprise…), notre corps traverse 3 étapes :

  1. phase de sécrétion d’adrénaline pour décupler nos capacités
  2. phase de production de davantage d’adrénaline et de cortisol, hormone qui active l’augmentation de sucre dans le sang en direction du cerveau
  3. phase de retour au calme

Cette dernière étape de contrôle est capitale pour bien gérer le stress accumulé. Il s’agit du stade charnière qui conduit souvent de nombreuses personnes à basculer vers l’état de stress chronique. Car si le boost d’adrénaline et de cortisol aide à maintenir la productivité, une longue phase d’exposition au stress sans repos mène à l’épuisement. Vous devez donc prévoir une phase de repos psychique, intellectuel et émotionnel pour recharger vos batteries après chaque épisode de tension et réduire les risques pour la santé.

5 étapes pour favoriser l’eustress

Photo D'hommes Faisant Des Coups De Poing

Voici 5 conseils pour apprendre à vous libérer du stress négatif vécu en entreprise.

Savoir s’accorder des pauses

Observer une période de repos après une phase de stress est le 1er conseil à suivre. Cela est nécessaire pour prendre le temps de se féliciter du travail réalisé. Sortir s’aérer ou encore écouter de la musique contribue à relâcher les tensions. Malheureusement, cette phase de repos est souvent mal perçue par le management, ce qui contribuerait pourtant à réduire le taux d’absentéisme.

Demander de l’aide aux collègues

Le stress est souvent décuplé par la sensation de solitude face à l’ampleur d’une tâche. En France, demander de l’aide est souvent perçu (à tort) comme une faiblesse. Il s’agit en réalité d’une force : c’est l’occasion d’apprendre de quelqu’un d’autre et d’identifier des solutions que seul le brainstorming à plusieurs permet de trouver.

Respecter son cerveau avec une alimentation correcte

Un cerveau fatigué a besoin d’énergie. Pour favoriser le stress positif, il convient de prendre le temps de mastiquer lentement plutôt que de gober son déjeuner. La consommation de légumineuses et de légumes offre également une énergie de meilleure qualité que des plats transformés.

Aménager son espace de travail

Pour bien faire votre métier, vous devez être en forme et disposer d’un environnement de travail, de matériel et d’outils adaptés. Cela peut se traduire par le fait de personnaliser son bureau ou encore d’utiliser du mobilier qui favorise l’exercice physique.

Apprendre à relativiser pour voir le positif

La pratique d’un sport, le fait de prendre du temps pour soi et ses proches ou encore l’apprentissage de la méditation contribuent à déconnecter le cerveau des périodes de stress intenses, au même titre que la phase de repos. Une fois reposé·e, vous pouvez engager une période d’analyse pour étudier ce qui a fonctionné dans une période de stress vécue et ce qui peut être amélioré afin de mieux vivre les prochaines phases de tension au bureau.

Ce conseil est aussi très important afin d’éviter le développement du phénomène de bore-out, à savoir l’ennui au travail.