Vous avez des questions? Utilisez notre système de tchat ou prenez rendez-vous gratuitement.

3 conseils pour améliorer la cohésion en entreprise

Comment renforcer la confiance entre vos collaborateurs ?

Pour un.e dirigeant.e ou un.e manager, il est essentiel de renforcer et de maintenir un haut niveau de confiance entre les collaborateurs. Les rapports humains sont au centre de l’implication et du comportement au travail, avant même le poste ou le salaire. Sans cette confiance, les égos l’emportent sur l’objectif commun poursuivi par l’entreprise. Communication, vision à long terme, formation : découvrez comment améliorer la cohésion de vos équipes.

 

Favoriser l’inclusion et la cohésion d’équipe

Nous en avions déjà parlé dans un précédent article : l’inclusion et la diversité sont de véritables accélérateurs de croissance. Une politique d’emploi inclusive, mais aussi des temps d’échanges autour de ces concepts dans votre entreprise, vont amener vos collaborateurs à dialoguer, à ouvrir leur esprit et à s’enrichir des différences. En leur permettant de mieux se comprendre, vous réduisez les risques de malentendu, de frustration et d’incompréhension qui façonnent la méfiance et pèsent sur votre activité.

Les ateliers collaboratifs ou teambuilding sont l’outil idéal pour favoriser la cohésion d’équipe et créer ces moments d’échanges. Pour que cela réussisse, ne cherchez pas à créer un simple moment de détente dans un « lieu authentique avec des activités récréatives ». Optez plutôt pour un atelier engagé, dans un univers proche de celui de votre entreprise ou pour une cause qui fait sens avec les valeurs fondamentales de votre société.

 

Dirigeant.e et managers : clés de la cohésion en entreprise

L’évolution de l’organisation du travail et du contenu des tâches a profondément modifié la relation entre les collaborateurs et leurs supérieur.es. Le rôle du chef autoritaire et répressif n’est plus à l’ordre du jour. Place à la bienveillance, à l’écoute et à l’empathie. Pour le bien de leur entreprise et de la productivité, dirigeant.es et managers ont tout intérêt à ce que les salariés se sentent en confiance et soient pris en considération.

Dans ce schéma, l’écoute active devient essentielle pour gérer les conflits et instaurer un climat de confiance. Cet exercice nécessite de la patience et de la compréhension. Si l’écoute est primordiale, la communication l’est tout autant. L’art de donner un feedback positif comme négatif sur le travail d’un.e salarié.e, ou encore tenter de résoudre un conflit, doit pouvoir se faire dans le respect des parties, de façon réfléchie et non-violente. On appelle cela la communication assertive ou assertivité, qui est l’un des grands style de communication existants.

Dirigeant.es et managers ont donc tout intérêt à se former à cette méthode de communication orale comme écrite pour rapidement désamorcer les contestations en entreprise et maintenir une ambiance cordiale.

 

Étudier la psychologie et les mécanismes de la confiance au travail

Quelle que soit sa composition ou l’expérience de ses membres, l’équipe dirigeante a tout intérêt à continuer d’étudier les mécanismes de la psychologie au travail. La confiance est l’un des facteurs les plus importants pour améliorer les relations sociales et fédérer autour du projet commun qu’est l’entreprise. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’influence de la confiance au niveau de l’implication et du civisme au travail, c’est par ici.